Bonjour,

Quelques nouvelles de nous écrites en ce 15 août de torride Dormition, quelque part dans une campagne du sud, et plutôt au frais dans un atelier de rêve, aujourd'hui au calme, mais qui respire ses emballements récents, imprégné des installations diverses ayant jonché son sol, les gardant en mémoire par strates...

Maris Denis a presque terminé son initiation à la céramique de coulée, adaptée avec bonheur à son sujet d'élection, la divina natura, ici, les grandes agaves et les figuiers de Barbarie qui s'épanouissent sous nos climats. Elle collecte les éléments biscuités, et puisque l'enseignement nécessite la répétition, son esprit d'artiste parcourt déjà les diverses possibilités de "rangement" des exemplaires récoltés et des développements prochains de ces assemblages dans des pièces nouvelles.

Selma Lepart poursuit de même l'élaboration d'un protocole de fabrication d'un "carrelage" poétique orné d'empreintes creusées à l'aide de tampons d'argile, ceux-là même qu'elle a façonnés sur un tour de potier. Doit-on vendre la mèche et annoncer que ces tampons impriment l'écrasement au sol d'une pluie plus ou moins dense, et que c'est paradoxalement le feu qui figera cette représentation de l'eau tombée du ciel ?...

Audrey Martin nous a ravis de ses derniers moules de plâtre beaux comme des coffres mystérieux,  renfermant des reliefs aux échelles précises de cartographes amoureux. Une autre manière d'imprimer encore, cette fois par l'insertion entre positif et négatif d'un matériau fragile entre deux parties pesant leur poids de plâtre.

Sarah Battaglia reviendra en octobre tirer en faïence de nouveaux branchages et à partir de ces 2 nouveaux moules d'ossements, refaire l'opération magique d'alliage des surfaces, écorces et os creux, blancs squelettes plus que squelettes, discrets éléments d'un fagot improbable, ramassé pièce après pièce, dans la profondeur d'on ne sait quelle forêt onirique. Sarah, dessinatrice de sculptures.

Elodie Wysocki reviendra elle aussi très bientôt travailler pour son armée de guerrières et son modelage plein de cheveux, de chignons et de barbes. Les bustes ont passé l'épreuve du feu, et des tirages de son "mannequin" numéro un l'attendent pour des essayages de pilosités diverses, un petit reportage en diaporama des premiers tirages ici.

Tout début septembre, notre troisième résidente sera accueillie pour un projet plâtre et faïence résonnant avec un paysage vietnamien : Eléna Salah,son site, voir son intention ici.

Après ce passage en revue de notre saison 2016, nous avons encore à annoncer notre appel à projet pour les résidences 2017... Voilà le lien vers le dossier à télécharger. Le délai est mince, mais l'emploi du temps est serré pour nous aussi. Faites au mieux. L'info sera relayée par le portail ACLR dans les 'Informations professionnelles', par le CNAP  ici et par la FRAAP dans leur lettre Fraapinfos.

Un ultime petit jeu, des images dans un ordre aléatoire ont été insérées dans le diaporama de l'entête. Uniquement des clichés de l'année bien sûr.!

Vivement la rentrée, non?

.................................
ARTELINEA art contemporain
...................................

16 avenue du Midi - 30111 Congénies
http://artelineha.com
 – Tél. 04 66 80 23 95

...............................................................................................................

Avec le concours de la Préfecture de région du Languedoc-Roussillon – Direction régionale des affaires culturelles, du Conseil régional de la grande région Occitanie -Midi-Pyrénées et du Conseil général du Gard.

 

 

 

 

ACTUS

de gauche à droite :

La Panacée - Montpellier
Drawing room 2016
Du 14 au 18 septembre

CRAC de Sète :
Ruines du temps réel - Yan PEI-MING
Du 1er juillet au 25 septembre 2016
Vernissage : le 30/06/2016

Art contemporain en Languedoc-Roussillon

FRAC LR
Superstudio
Du 26 mai au 03 septembre 2016

FRAC à quatre (Répliques)
Du 17 septembre au 6 novembre 2016

© Copyright - Artelineha