Sarah Battaglia

Note d'intention

Les fagots

Réalisation en modelage d'une huitaine de bûches, inspirées d'écorces de bouleaux, dont une extrémité s'affine pour se terminer en tête de fémur, de rotule ou d'humérus humains.
Cette forme hybride, extraite d'un dessin, n'a pourtant jamais été développée dans la représentation. En effet, il m'importe de lui trouver une cohérence plastique qui l'amène dans l'espace en tant qu'objet autonome.
La céramique, de par ses composantes minérales, me permettrait de donner de la justesse à cette forme qui incarne os et bois, véritables noyaux durs du vivant.
L'ensemble, ainsi "fagoté" évoque une certaine idée de l'accumulation du bois à priori, mais convoque aussi l'absence du corps, réduit à un ossement émergent de la bûche.
Le processus même de la cuisson intervient comme un révélateur: là où le bois et l'os se réduisent d'ordinaire en cendres, exposés à une température aussi élevée, la chaleur ici est rédemptrice  car elle pérennise la forme, lui donne sa force, au lieu de la détruire.

http://www.sarah-battaglia.fr

La résidence

1ere session :  juillet 2016

Plusieurs étapes pour la réalisation de ce projet.

1) le moulage de 4 branches de différentes sections, moulages en plâtre en deux parties, séchage des moules.

2) tirages d'exemplaires en faïence de coulée, sortie des tirages et finitions, séchage.

3) modelage des os : un fémur et un humérus humain vont servir de modèles. Évidage des pièces réalisées.

4) assemblage à la barbotine des branches et des os.

5) moulage des os pour utiliser en assemblage la même pratique de la faïence coulée (même matériau et même type d'épaisseur)

6) cuisson biscuit (980 degrés) de tous les essais.

ps : la technique de l'estampage d'une plaque de terre dans les 2 parties d'un moule a été utilisée, par souci et curiosité de tester une autre pratique.

La résidence-2

Il s'agissait de peaufiner la technique de réalisation en moulant 2 modelages du fémur et de l'humérus humain afin de les tirer en faïence de coulée comme les branches : leur assemblage avec ces dernières devient harmonieux, ces formes sont vides, des écorces et des os creux ensemble.

Related Entries
© Copyright - Artelineha