Emilie Losch : After-work !

Après sa résidence du dernier trimestre, Émilie Losch dans la foulée de son projet Sphinx a rebondi de la conception d'une pièce de base assemblant 16 modules vers la construction d'un mur de 64 "reptuiles" d'ordre 4; pour l'explication revoir ici la théorie... et nous a invités aux bons soins de son amie et assistante pour l'occasion, Audrey Martin, à inaugurer en quelque sorte devant un public choisi, ce tout nouveau bâtiment, un mur-sculpture, fait de 260 kg de terre à peine sèche, rugueuse, lourde, et fragile et friable à la fois.

Nous mettons en ligne quelques images de cette réalisation ici-même, dans "Les after", chapitre du site où nous consignons la vie des pièces après les résidences abouties, ainsi que de sa présentation. 

La dimension "performance" de ce travail nous invite à imaginer cette construction en direct, à l'occasion d'expositions, d'ateliers ou de manifestations d'ouverture sur les pratiques en art contemporain.
p/o artelinea
Document de présentation  de la performance  ici  et . Sur demande, le document en version HD pour impression.
AFTER-WORK FINISSAGE
SPHINX PROJECT
Possibilités de prendre des rendez-vous professionnels  les jeudi 17 et vendredi 18 décembre avec l'artiste. Renseignements Artelinea.
Related Entries
© Copyright - Artelineha